Appropriation festive de l’espace public : au Japon aussi!

L’appropriation festive de l’espace public , un événement qu’on ne trouve que dans nos villes occidentales ? Détrompez-vous ! Les habitants du Pays du Soleil Levant aussi savent nous surprendre, avec des occupations diverses et éphémères de l’espace public pour faire la fête tous ensemble ou simplement divertir les passants. Voici quelques exemples de réappropriation festive observées durant mon séjour nippon.

Fête de quartier

Je ne parlerai pas ici des matsuris, ces fêtes populaires souvent doublées de processions religieuses et qui ont lieu tout au long de l’année sur l’archipel, attirant habitants et touristes (pour les plus importantes). Intéressons nous plutôt aux fêtes à caractère plus communautaire. Des fêtes de quartier qui, le temps de quelques heures, occupent l’espace public, et transforme un morceau de rue en véritable espace de convivialité et de rencontres. Une décontraction qui détonne avec la discipline toute japonaise que j’observe si souvent dans l’espace public (j’y reviendrai).

Pour exemple, cette fête de quartier découverte par hasard au détour d’une rue dans le quartier d’Asakusa à Tokyo. Étonnant contraste entre le calme des rues alentours et l’agitation joyeuse de cette fête où se mêlent danses traditionnelles, buvettes en tout genre et stands de jeux sous les lumières rosées des lampions.

 

En dehors de ces fêtes de quartier accaparant l’espace public, j’ai pu observé des occupations festives plus temporaires et discrètes de l’espace public, le plus souvent par des musiciens de rue. Si la chose est courante en France, la pratique semble beaucoup plus inédite au Japon, en particulier une fois la nuit tombée (voir la photo ci-dessous). Pas dans les us et coutumes, ou pas en adéquation avec les normes qui s’appliquent à l’espace public (encore une fois, nous y reviendrons) ? Et pourtant, on ne le dira jamais assez : apprécier la performance d’un musicien amateur ou expérimenté au détour d’une rue un soir d’été , on confine à l’idéal question ambiance.

Un show musical dans les rues de Shinjuku, une scène rare , et pourtant tellement bénéfique à l'ambiance nocturne!

Un show musical dans les rues de Shinjuku, une scène rare , et pourtant tellement bénéfique à l’ambiance nocturne!

 Et en parlant de show musical comme moyen d’égayer les rues : quoi de mieux qu’un concert de variété japonaise après une journée de travail ? Le public (très féminin) de ce jeune chanteur, idéalement situé à la sortie de la gare d’Himeji, ne me contredira pas… Love is in the air !

(25 Posts)

One thought on “Appropriation festive de l’espace public : au Japon aussi!

  1. Pingback: Radiographie de la rue japonaise (1/2) — [pop-up] urbain

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *