Ecrit ailleurs : Pratiques de l’espace public en terrain nippon

Suite de mon aventure japonisante dans les colonnes du Pop-Up Urbain, je vous raconte cette fois-ci ces pratiques étonnantes de l’espace public  si chères aux Japonais, et qu’on ne retrouve nulle part ailleurs (quoique…).

Un petit extrait, où je m’attarde sur la pratique largement partagée de la petite sieste impromptue dans la rue et les transports en commun :

L’action de se détendre, de se prélasser est socialement plus acceptée en intérieur, dans les lieux de consommation et de loisirs, mais reste assez peu commune en extérieur. Cependant, dormir partout, et à n’importe quel moment de la journée, relève du sport national au Japon.

Dans les transports en commun, les restaurants, la rue, le petit somme est une institution et se pratique à toute heure de la journée… Et ce quel que soit le niveau de confort de l’endroit et la position adoptée (les transports en commun reste néanmoins le meilleur spot pour une sieste). Pour preuve, la série de photo d’Adrian Storey sur le sujet, et les quelques spécimens rencontrés lors de notre périple. Certains japonais poussent même la performance jusqu’à dormir debout (au sens littéral du terme). Une pratique toujours étonnante à observer, et pourtant si banale au Japon.

Pour la suite, c’est par ici !

Le Japon, ce pays où "dormir debout" n'est pas une simple expression. (Source : Japan Talk)

Le Japon, ce pays où « dormir debout » n’est pas une simple expression. (Source : Japan Talk)

(25 Posts)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *